1 adolescent sur 5 souffre d’hyperhidrose

L’hyperhidrose, une transpiration excessive incontrôlable, concernerait un adolescent sur 5. C’est le résultat d’une étude menée aux Etats Unis par l’International Hyperhidrosis Society qui a mandaté une équipe de chercheurs dermatologues pour évaluer la rémanence de ce trouble envahissant.

Dans cette vaste étude présentée lors des assises de l’Académie américaine de dermatologie :

  • Les répondants affirment souffrir à 75% d’une transpiration quotidienne abondante et gênante.
  • 25% d’entre eux situent le début de leur affection avant leur 10 ans.
  • La plupart des adolescents déclarent souffrir d’hypersudation depuis l’âge de 11 ans.

Ces chiffres bouleversent les idées reçues sur la fréquence de l’hyperhidrose dans la population en générale et chez les adolescents et pré-adolescents. Ils sont 7 fois supérieurs aux estimations jusque là retenues.

Les rédacteurs de l’étude insistent sur la nécessité de mieux informer les médecins, pédiatres et professionnels de l’enfance afin d’offrir aux jeunes patients des solutions efficaces pour lutter contre ce trouble. A l’âge où se construit la confiance en soi, une prise en charge efficace de l’hyperhidrose est un atout de plus dans un développement harmonieux vers l’âge adulte.

National survey shows that nearly 1 in 5 teens suffers from excessive sweating -IHS 2017



Commentaires fermés.