5 choses à savoir sur la transpiration excessive

5-choses-a-savoir-sur-la-transpiration-excessiveLa transpiration excessive dépend de notre consommation d’eau 

C’est le constat d’un spécialiste britannique de l’hyperhidrose qui a constaté que nombre des patients qui le consultaient pour ce trouble buvaient beaucoup trop. Il affirme qu’en restreignant leur consommation de liquide, la plupart ont réglé leur problème de sudation excessive. Cette transpiration due à l’excès d’eau se manifestait essentiellement sous les aisselles et à l’aine.

La transpiration excessive disparaît avec les cheveux blancs

La transpiration excessive évolue avec les années. Elle débute avant 25 ans, le plus souvent dès l’enfance, atteint un pic vers 35/40 ans puis décroit. Nos glandes sudorales vieillissent elles-aussi. Elles sécrètent de moins en moins de sueur.

La transpiration excessive dépend de notre origine ethnique

On savait depuis longtemps la transpiration excessive d’origine héréditaire. Les spécialistes ont constaté que sa prévalence différait selon les régions du monde. Ainsi en Amérique du Nord, l’hyperhidrose primitive touche entre 1,4 et 2,5 % de la population, dont près d’un tiers de formes invalidantes. Sa fréquence est particulièrement élevée en Asie : sa prévalence atteindrait 4,36 % dans une étude épidémiologique récemment menée auprès d’adolescents chinois. Dans cette population, la prévalence des formes invalidantes serait de 0,27 %. En France, l’hyperhidrose toucherait environ 125 000 personnes. (source Asfoder)

L’odeur de la transpiration varie selon notre niveau de stress

Lorsque l’organisme est en surchauffe (en raison d’un effort physique, d’une pathologie ou d’une journée chaude), les glandes sudoripares qui se trouvent sur l’ensemble du corps (les glandes eccrines) secrètent de la sueur. Cette sudation composée principalement d’eau permet de maintenir la température du corps dans des valeurs non dangereuses. La transpiration liée au stress fonctionne différemment. Elle sollicite principalement les glandes apocrines situées sous les aisselles et à l’aine. Ces glandes secrètent une sueur riche en corps gras qui favorise le développement des corynébacteries à l’origine des odeurs fortes de transpiration.

La transpiration excessive s’endort avec vous

La transpiration excessive ou hyperhidrose primaire est un phénomène exclusivement diurne (se produisant pendant la journée). Si vous souffrez de transpiration nocturne, celle-ci peut être le symptôme d’une pathologie, mieux vaut consulter un médecin.

Articles liés



Commentaires fermés.