Alerte sur le Talc !

La liste des ingrédients controversés traditionnellement utilisé pour lutter contre la transpiration s’allonge. Après les sels d’aluminium au cœur d’une polémique sur un potentiel effet cancérogène ( intégrant également l’alun naturel), le triclosan ou les parabens soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens, le talc est aujourd’hui au centre de toutes les attentions. Très apprécié pour son toucher doux et poudré, le talc est un composant minéral issu de la pulvérisation d’une roche, le silicate de magnésium.

Cet absorbant naturel, depuis toujours appliqué sur les zones de sudation pour éviter les irritations est largement soupçonné de provoquer des cancers, et notamment des cancers des ovaires. La société Johnson & Johnson vient d’être condamné pour la deuxième fois par un tribunal de l’état du Missouri aux États-Unis à payer 110,5 millions de dollars à une femme qui a développé un cancer des ovaires suite à l’utilisation durant des années d’une poudre de talc à des fins d’hygiène intime. En février 2016, un autre jury du même état avait déjà condamné la firme cosmétique à payer 72 millions de dollars à la famille d’une femme qui affirmait que son décès, suite à un cancer, était lié à l’utilisation d’un produit à base de talc.

L’effet cancérogène du Talc pourrait être lié à son effet inflammatoire sur les muqueuses ou les ovaires, conduisant au développement de tumeurs. Pour autant, l’interdiction de la vente du Talc n’est pas à l’ordre du jour. Les études menées sur la question (l’une parue en 2009 sous la direction du Centre international de recherches sur le cancer, l’autre parue en 2012 et commandée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) n’ont pu établir de lien direct entre l’utilisation de talc et le développement de tumeur. Inquiète de ces atermoiements, la Coalition pour la Prévention du Cancer milite pour que tous les produits à base de talc arborent une étiquette qui avertisse sur les risques qu’entraînent ce produit sur la santé ovarienne.

Talcum Powder and Cancer– American Cancer Society



Commentaires fermés.