Comment éviter les sueurs nocturnes

sueurs nocturnesSelon certaines études, une personne sur 40 souffrirait de sueurs nocturnes, jusqu’à 1 litre d’eau par nuit. Cette transpiration abondante est très gênante car elle génère des réveils à répétition: sensation de chaud puis de froid lorsque pyjama et draps sont trempés et demandent à être changés au milieu de la nuit. Plus fréquente chez les femmes au moment de la ménopause, l’hypersudation nocturne concerne également les hommes.

De multiples causes sont à l’origine de ce phénomène.

  • Les plus fréquentes sont celles liées à l’environnement : chambre surchauffée, pyjama ou couette trop chaude, literie trop isolante (matelas mousse ou matière non respirante).
  • Deuxième famille de causes classiques :  les cauchemars, l’anxiété et le stress à l’origine d’un sommeil perturbé.
  • Enfin les périodes de bouleversements hormonaux, comme la ménopause et parfois la grossesse, peuvent générer ces brusques transpirations nocturnes.

Quelques conseils pour réduire les sueurs nocturnes

  1. La température recommandée dans une chambre à coucher est 17/18°C. Si vous avez facilement chaud la nuit, évitez les couettes et privilégiez drap et couverture moins chaud. Enfin envisagez de changer de literie au profit d’un produit favorisant aération et régulation thermique.
  2. Privilégiez les pyjamas ou chemise de nuit légers. Il existe des vêtements de nuit spécifiquement conçu pour réguler la transpiration nocturne. Leur textile technique évacue la transpiration et sèche rapidement.
  3. Prenez une douche tiède avant le coucher et hydratez-vous au maximum, notamment en été (sprays, brumisateurs d’eau…)
  4. Réduisez la consommation d’excitants, en particulier le soir : alcool, tabac, café, thé, aliments épicés, chocolat… Ne pratiquez pas d’activité sportive après 20H et prévoyez un sas de relaxation avant de dormir : une tisane calmante (pas trop chaude), des exercices respiratoires, quelques pages d’un roman…
  5. Si vous êtes en ménopause ou pré-ménopause, la sauge en gélule ou en tisane peut vous aider à réguler vos bouffées de chaleurs, notamment nocturnes. L’actée à grappes noires et l’angélique chinoise ou Dong Quai peuvent également donner de bons résultats.

Dans tous les cas si les sueurs nocturnes apparaissent brutalement et s’installent dans le temps, parlez-en à votre médecin. Certaines affections telles que l’Apnée du sommeil, les maladies infectieuses, le lymphome, le dysfonctionnement de la thyroïde ou le diabète peuvent en être la cause.

Source : http://www.la-transpiration.fr/comment-eviter-les-sueurs-nocturnes/



Commentaires fermés.