Cosmétique et santé, les ingrédients qu’il faut éviter

Un nouveau Rapport d’UFC Que Choisir, publié le 21 février,  révèle que nombre de produits cosmétiques contiennent des substances nocives pour la santé. L’association de défense des consommateurs a passé au crible plus de 400 produits de consommation courante : shampooings, dentifrices, crèmes, lait corporels ou encore lingettes intimes utilisés au quotidien. Elle a découvert dans la plupart d’entre eux des ingrédients potentiellement dangereux.

Pour éviter tout risque, il est donc plus que jamais indispensable de lire attentivement les étiquettes de ses cosmétiques. D’autant que ces substances problématiques apparaissent dans la composition de marques « prestigieuses » : Yves Rocher, Le petit Marseillais, Lush, René Furterer, Klorane, Dessange, Bioderma, Aussie, Akileïne, Avène, Axe, B comme Bio, Biotherm, Aderma, Caudalie, Clarins, Clinique, Dessange, Ducray, Rexona …

Substances nocives dans les déodorants :

En plus de sels d’aluminium, largement pointés du doigt et du talc (cancérogène reconnu), voici la liste dressée par UFC :

  • Cyclopentasiloxane, cyclotetrasiloxane, cyclomethicone : des perturbateurs endocriniens
  • BHT : perturbateur endocrinien et cancérogène
  • Butylparaben, propylparaben, sodium butylparaben, sodium propylparaben, potassium butylparaben, potassium propylparaben : des perturbateurs endocriniens

Substances nocives dans les Gels lavant et shampooings :

  • Phenoxyethanol : hématotoxique et hépatotoxique
  • Sodium lauryl sulfate, ammonium lauryl sulfate : fortement irritant
  • Methylisothiazolinone (MIT), methylchloroisothiazolinone (MCIT) : Allergène interdit depuis peu
  • Triclosan : Perturbateur endocrinien dangereux
  • Butylparaben, propylparaben, sodium butylparaben, sodium propylparaben, potassium butylparaben, potassium propylparaben : des perturbateurs endocriniens
  • BHT : perturbateur endocrinien et cancérogène
  • Ethylhexyl methoxycinnamate : perturbateur endocrinien
  • !!!


Commentaires fermés.