La transpiration

La transpiration est un mécanisme naturel de thermorégulation, elle permet de maintenir le corps à une température constante de 37°. C’est une fonction physiologique présente à des degrés divers chez tous les mammifères.

Comment cela fonctionne ?

La fabrication et le relargage (excrétion) de la sueur dépendent du système nerveux sympathique et sont régulés par l’hypothalamus (glande située dans le cerveau).

Lorsque la température de l’organisme augmente lors de fortes chaleurs, d’exercices physique intense ou de fièvre, les glandes sudoripares fabriquent de la sueur. Cette sueur est évacuée du corps par les pores de la peau. Lorsqu’elle est la surface de la peau, elle s’évapore, permettant ainsi au corps de se rafraichir.

Enfin, la transpiration est aussi un vecteur du système hormonal. Son évaporation libère dans l’air diverses hormones qui jouent un rôle encore mal compris, et qui aurait une fonction d’alerte ou d’apaisement. C’est ce qui pourrait expliquer la répulsion liée à l’odeur de la transpiration provoquée par le stress par exemple.

De quoi est composée la sueur ?

La Sueur est composée essentiellement d’eau et de sodium donnant le goût salée de la peau,  d’acides gras, d’urée et d’ammoniaque. Elle est produite par prés de 5 millions de glandes sudoripares réparties sur la surface de la peau.

Les glandes sudoripares sont de deux types :

  •  les eccrines  se localisent sur tout le corps, surtout sur le front, la paume des mains et les pieds.
  • Les apocrines, associé au système pileux dés l’age de la puberté,  se concentrent sur les aisselles et la partie génitale.

Les glandes sudoripares produisent en moyenne 1 litre de sueur par jour. Ce chiffre augmentent considérablement (5 à 10 litres) en cas d’effort physique intense (sport) ou de grand état de stress.

L’apparition de la sueur à la surface de la peau favorise le développement de bactéries. Ces dernières, en dégradant la sueur, produisent les odeurs corporelles.

La Transpiration au cours de la vie

La Transpiration varie d’un individu à l’autre et évolue tout au long de la vie. En règle générale, les hommes transpirent plus que les femmes. La transpiration devient plus importante à l’adolescence, atteint un pic vers 35-40 ans puis décroit avec l’âge. La transpiration excessive ou Hyperhidrose (non liée à une maladie) suit la même courbe. Elle nécessite des traitements adaptés.

Une transpiration excessive peut être également provoquée par le stress, l’émotion, la douleur, la fatigue, la peur, tout choc psychoaffectif tel qu’une rencontre, un effort d’attention, même la crainte de sudation. Les hormones et l’adrénaline peuvent également stimuler la transpiration.

Dans tous les cas d’une transpiration excessive, l’avis des médecins est indispensable (Dermatologue /Hyperhidrose)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *