Probiotiques, stress et transpiration, on en parle ?

La transpiration est un phénomène normal, mais ses conséquences n’ont rien de glamour. Odeur piquante, marques sur les vêtements, cheveux qui poissent et maquillage qui vire… Pour chacun de ces désagréments il existe une solution plus ou moins naturelle. Les probiotiques sont l’une d’entre elles et la société Biosme en a fait sa spécialité.

Des probiotiques pour éviter les odeurs

En 2015, les fondateurs de la marque Biosme déposait un brevet pour une formule de déodorant, sans sels d’aluminium et sans ingrédients controversés, associant plusieurs souches probiotiques. Le procédé de ce déodorant révolutionnaire repose sur le pouvoir régulateur de pH des probiotiques et les bactériocines émises par les souches sélectionnées qui bloquent le développement des bactéries responsables des odeurs de transpiration ! En résumé, grâce au déodorant probiotique Biosme, vous transpirez naturellement sans que votre sueur ne dégage d’odeur. De quoi rester serein en toutes circonstances, même en situation de stress ou en pleine canicule.

Mais l’action des probiotiques pourrait-elle être plus large et concerner également la régulation du système neurovégétatif impliqué dans la sudation ?

Des probiotiques et des gélules de Sauge pour limiter la sudation

En réponse à une situation émotionnelle intense, le système nerveux va libérer certaines hormones, les catécholamines. Les catécholamines les plus connues sont l’adrénaline, la noradrénaline et la dopamine. Le taux de catécholamines dans le sang augmente alors, provoquant des modifications physiologiques, notamment une surexcitation des glandes sudoripares. Cela déclenche une transpiration excessive de type mains moites, sueurs froides, tempes humides pendant les moments de stress.

Or aujourd’hui les scientifiques considèrent les intestins comme notre « deuxième cerveau ». 80% de la sécrétion de sérotonine, l’hormone du bonheur, y est produite. Si le microbiote digestif est perturbé, cela aura des répercutions sur la stabilité de l’humeur et la résistance au stress. D’autant que le stress a tendance à amplifier les déséquilibres de la flore digestive qui par conséquent… est moins résistante au stress ! Troubles digestifs et transpiration excessive pourraient donc aller de pair.

On savait déjà qu’une alimentation trop épicée ou trop lourde en perturbant la digestion pouvait provoquer une sudation importante, notamment la nuit. Comme le but de la transpiration est aussi d’éliminer les toxines, les sécrétions deviennent alors plus acides mais aussi plus abondantes. L’idéal pour prévenir la transpiration liée au stress pourrait donc être un combo idéal : Des probiotiques en cure (pour booster le système digestif) avec des Gélules de Sauge (qui facilitent la digestion et régule la sudation) ! *

* Source : Probiotiques en cure, on a testé pour vous l’efficacité sur 5 sujets clés



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *