Régime, transpiration et séduction

les légumes et les fruits donnent une odeur attirante à la transpiration

Une diète riche en fruits et légumes serait le meilleur atout séduction des Mâles humains. C’est le résultat d’une étude menée par quatre chercheurs australiens. Et il ne s’agit pas d’une question de taille de pantalon, de bouée disgracieuse ou d’haleine chargée !

Les quatre chercheurs de l’Université Macquarie à Sydney (1) se sont intéressés au lien entre diète alimentaire, odeur de transpiration masculine et attractivité sur les femmes. Leur conclusion est sans appel : les hommes qui consomment beaucoup de fruits et de légumes sont nettement plus attirants que les autres. Pour réaliser leur étude, ils ont questionné un  groupe d’hommes sur leurs habitudes alimentaires, et en particulier sur la place des fruits et des légumes dans leur diète quotidienne. Puis, ils ont validé les déclaration des répondants par des analyses de  peau permettant l’évaluation des apports quotidiens en caroténoïdes (des nutriments présents dans de nombreux fruits et légumes). Des prélèvements de sueur ont été réalisés sur les aisselles des déclarants, et soumis à l’odorat d’un groupe de femmes.

Les résultats des tests effectués sont une vraie publicité pour un régime végétarien ; ils montrent qu’une consommation élevée de fruits et de légumes est « significativement » associée à une odeur de transpiration plus agréable (touche florale et fruitée, plus de douceur…), ainsi qu’à l’impression d’une meilleure santé !, et ceci indépendamment de l’intensité de l’odeur. Cette étude confirme le lien entre odeur de transpiration et régime alimentaire. Plusieurs études précédentes avaient notamment souligné le rôle des épices, du café et de certains aliments comme l’ail ou la bière sur l’odeur de transpiration. (2) Mais l’étude australienne va plus loin en soulignant le lien entre diète et pouvoir de séduction.

Rassurez-vous cependant, si vous êtes accroc de votre cote de boeuf, l’espoir n’est pas perdu. L’étude a souligné également, dans une moindre mesure, la corrélation  entre  consommation de viande, d’œufs ou de tofu (soja), et de manière plus large de protéines et attractivité des odeurs de transpiration sur la gent féminine.

En revanche la consommation excessive de  glucides (sucres) est à proscrire définitivement, sous peine de célibat forcé. Elle a été associée par les répondantes féminines à une odeur désagréable. Donc avis aux amateurs de pates, pizza, pain, bonbons et douceurs, si vous souhaitez garder votre capital séduction, l’usage d’un déodorant très performant reste votre seul salut !!

(1) Diet quality and the attractiveness of male body odor – Evolution & Human Behavior

(2) Alimentation et transpiration : que doit-on savoir? – La-Transpiration



Commentaires fermés.