Rentrée speedée : 12 conseils pour lutter contre la transpiration des aisselles

images (2)C’est déjà la rentrée ! Adieu débardeur, maillots de bain et siestes salutaires, il va falloir s’habiller à nouveau, courir toute la journée, prendre les transports en commun. Odeur désagréable et auréoles disgracieuses en perspective !

La transpiration des aisselles est incommodante et sans utilité réelle. Si la sudation globale du corps permet de réguler notre température externe, la contribution de la transpiration axillaire au phénomène est plus que modeste (à peine 1 % de la quantité totale de sueur secrétée, soit une cuillère à café sur le litre de sueur perdu quotidiennement).

Pourtant Eté comme Hiver, nous devons supporter ce désagrément qui peut devenir très gênant. Sous les bras, zone mal ventilée, la sueur s’évapore mal. En stagnant, elle favorise le développement d’une flore bactérienne abondante (bactéries Corynecbactérie tenius et C.xerosis) à l’origine des odeurs fortes de transpiration.

Nos 12 conseils pour lutter contre la transpiration des aisselles

Pour éviter les odeurs

  • Première chose à faire : raser ou épiler les poils des aisselles. Les poils favorisent en effet le développement des bactéries en retenant la sueur.
  • Porter des vêtements amples et légers qui favorisent la ventilation et donc l’évaporation de la sueur.
  •  Utiliser un savon ou gel lavant antibactérien (naturel ou non) qui réduit la flore bactérienne présente
  • Choisir un déodorant antibactérien pour inhiber le développement des bactéries et donc la formation des odeurs
  • Certains vêtements gardent l’odeur de la transpiration et à peine portés ils sentent à nouveau. Laver ces vêtements avec une lessive antibactérienne qui élimine les bactéries piégées dans les fibres.

Pour éviter les auréoles

  • Les anti-transpirants (en crème, spray ou stick) sont les produits les plus adaptés. Leur formulation à base de sels d’aluminium ou de zirconium permet de réduire la production de sueur.
  • En substitution ou en complément d’un anti-transpirant, les patchs de protection que l’on colle sur les vêtements sont très efficaces. Non seulement ils évitent les auréoles en absorbant la transpiration, mais ils protègent également les vêtements d’une usure accélérée et de taches durables.
  • Les vêtements et sous-vêtements anti-transpiration sont conçus pour éviter la formation des auréoles. De plus leur tissus sèche rapidement ce qui évite la désagréable sensation d’humidité.

Pour moins transpirer

  • Faites attention à votre alimentation. L’excès de graisse, les excitants (café, thé…) comme certains épices favorisent la sudation. Une diète adaptée peut réduire votre sueur… et votre surcharge pondérale !
  • Autre conseil : ne buvez ni trop froid, ni trop chaud. Cela dérègle le corps, ce qui a tendance à donner le résultat opposé à celui recherché. Préférez plutôt des boissons tièdes, même par fortes chaleurs. Certaines tisanes à base de sauge permettent de réguler la transpiration excessive en complément d’une bonne hygiène de vie.
  • Lavez vous le soir et appliquez votre anti-transpirant avant de vous coucher. Une douche trop chaude le matin avec le stress associé, c’est une bonne séance de transpiration dans l’heure de transport qui suit.
  • Relaxez vous le plus possible, en repensant à vos prochaines vacances par exemple 🙂

Source : http://www.la-transpiration.fr/rentree-speedee-12-conseils-pour-lutter-contre-la-transpiration-des-aisselles/



Commentaires fermés.