Transpiration, Eczéma, Acné Rosacée ou Acné adulte… les nouveaux maux sous le masque

Avec le port du masque tout au long de la journée, les affections cutanés sont plus fréquentes. Vous êtes peut-être concerné par ce phénomène décrit par les dermatologues : depuis quelques mois des imperfections et des irritations sont apparues sur votre visage. Petit bilan de ces désordres cutanés.

La peau, plus sensible au niveau du visage, souffre du port régulier du masque. Cela peut se traduire par des rougeurs, des irritations mais aussi aggraver les pathologies cutanées déjà présentes comme l’acné simple ou l’acné rosacée.

La peau du visage, recouverte par le masque, ne respire plus aussi facilement. Confinée derrière le masque, la peau chauffe, transpire davantage puis se dessèche. Elle subit les frottements du tissu ou du papier, le contact de la barrette d’acier sur le haut du nez, de l’élastique derrière les oreilles… Les irritations se développent. Pour l’essentiel, elles sont bénignes, caractérisées par des rougeurs, de démangeaisons.

Ces conditions hostiles sont propices à l’exacerbation des troubles cutanés déjà présents, comme l’acné ou l’eczéma ou les maladies dermatologiques comme les rosacées.

Pour éviter ou réduire ses inconvénients, il est important de prendre quelques précautions :

  • Changer régulièrement de masque
  • Utiliser un soin lavant purifiant (non agressif)
  • Un soin de jour hydratant protecteur et non gras (pour éviter de boucher les pores de la peau et aggraver les troubles). L’idéal est un soin de jour hydratant et matifiant qui permettra de réduire l’humidité et le sébum sur le visage.

Pour en savoir plus :

Boutons, rougeurs, sécheresse, comment prendre soin de sa peau sous le masque

Acné rosacée ou couperose, comment traiter ces rougeurs ?

[Grand dossier] Acné à l’age adulte, Comment la traiter ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *