Une transpiration délicatement parfumée

parfum-transpiration-bonbon-720x425Imaginez : vous êtes sous un soleil de plomb, vous courrez et votre corps se met à transpirer abondamment. Et là le miracle se produit, votre peau dégage un agréable parfum en lieu et place de l’habituelle odeur de transpiration. Cette saynète n’est pas un fantasme mais la promesse d’un groupe de chercheurs irlandais de la Queen’s University de Belfast.

Cette équipe de scientifiques a publié en avril 2015 une étude où ils exposent leur découverte : un procédé qui permet de délivrer de plus en plus de parfum en fonction de l’humidité. Pour cela, ils ont combiné les composants d’un parfum à du liquide ionique, qui est inodore. Le résultat est étonnant : plus on transpire, plus le parfum agit. Mais ce n’est pas tout, le liquide ionique aurait également la propriété de piéger les composés « thiol » responsables de odeurs de transpiration. L’équipe espère de nombreuses retombées commerciales de sa découverte.

Cette nouvelle avancée dans la lutte anti-odeur évoque une autre innovation qui a défrayée la chronique en 2014 : le bonbon déodorant. Le Deo Perfume Candy prétend également parfumer la transpiration grâce à la présence du géraniol dans sa composition. Le géraniol est l’un des composants de l’huile de rose. Il n’est pas décomposé par la digestion et s’évacue donc naturellement dans la sueur secrétée par la peau. La société bulgare Alpi qui le commercialise a également développé un bonbon à l’huile de lavande pour les hommes.

Source : Pro-fragrant ionic liquids with stable hemiacetal motifs: water-triggered release of fragrances



Commentaires fermés.